Top 10 télé 2015 de Mario Melidona

1

10 janvier 2016 par Mario Melidona

Top 10 Mario télé

Honnêtement, mon intention première était d’avoir une triple égalité pour la première position de mon palmarès télé. Nous vivons après tout dans un âge d’or de la télé. Cette liste risque d’être assez similaire à celle de l’an dernier, mais si certaines séries sont de retour, c’est qu’elles sont aussi bonnes sinon meilleures que l’an dernier, et ce serait un crime de les enlever de la liste.

The Jinx

10. THE JINX

S’il y a un must dans le milieu de la télé, c’est bel et bien cette série documentaire de HBO, THE JINX : THE LIFE AND DEATHS OF ROBERT DURST. Le scénariste et réalisateur Andrew Jarecki a reçu l’appel d’un fan après la sortie de son film de fiction ALL GOOD THINGS ; ce fan était l’homme qui a inspiré l’histoire du film, Robert Durst lui-même. De manière assez étrange et finalement inexpliquée, Robert Durst a décidé de donner des entrevues à propos de la mort des quelques femmes dont il a été accusé au cours des dernières décennies. Jarecki effectue un montage merveilleux entre les entrevues, les reconstitutions et même les images de lui-même, étant devenu partie intégrante du récit. C’est un formidable amalgame entre le réel et l’art, Robert Durst étant arrêté pour meurtre au premier degré avant la diffusion de l’épisode final. Il faut absolument regarder la série jusqu’au bout cependant, et être témoin de la scène où Durst se livre à une confession hors champ, alors que son microphone est toujours ouvert. Une scène terrorisante, fascinante, qui marquera tous ceux qui l’ont vue.

Last Show Tonight With John Oliver

9. LAST WEEK TONIGHT WITH JOHN OLIVER

Dans sa seconde saison de journalisme pointu et triomphant, l’ancien du DAILY SHOW John Oliver fait l’envie de la communauté entière des animateurs d’émissions de variétés. C’est vrai qu’à l’occasion il peut être assez ridicule avec par exemple ses « Daylight Saving Time » ou sa couverture des élections fédérales canadiennes, mais rien ne bat John Oliver qui devient un véritable télévangéliste en créant son propre paradis fiscal religieux et qui reçoit de l’argent non sollicité ainsi que de la… semence humaine. Oui, vous avez bien lu. Mais ce qui fait que cette émission est essentielle est lorsque John Oliver affronte les compagnies pharmaceutiques qui font campagne auprès des médecins, les compagnies de tabac qui abusent et contournent la règlementation, les compagnies de marketing qui œuvrent à l’international, l’IRS (Internal Revenue Agency, soit l’agence du revenu des États-Unis), les tests standardisés, la FIFA (notamment dans un duel rhétorique exaltant avec l’ancien vice-président de la FIFA Jack Warner), lorsqu’il aborde les droits des gais et des transgenres, la crise des réfugiés et surtout, le gros dossier, la surveillance gouvernementale, ce qui a valu à John Oliver d’aller en Russie pour interviewer le fameux dénonciateur Edward Snowden. Tout simplement incroyable.

kimmy-schmidt

8. UNBREAKABLE KIMMY SCHMIDT

Les créateurs de 30 ROCK (Tina Fey et Robert Carlock) sont de retour avec UNBREAKABLE KIMMY SCHMIDT, une série qui raconte les aventures de Kimmy (Elie Kemper) alors qu’elle est rescapée d’un culte apocalyptique. Pourtant, la série est complètement joyeuse, optimiste, loufoque. On ne s’étonne donc pas que NBC ait abandonné la série, la jugeant trop controversée. Netflix est arrivé à la rescousse, le reste, c’est l’Histoire. De la chanson du générique d’ouverture à l’ode aux organes génitaux chantée par Titus Andromedon (Tituss Burgess), l’exubérance et la folie sont palpables. Il suffit de sourire jusqu’à ce qu’on se sente mieux ! C’est ça, l’esprit Kimmy Schmidt ! “They alive, dammit!”

The Americans

7. THE AMERICANS

L’épisode « Do Mail Robots Dream of Electric Sheep? » est la raison primordiale pourquoi tout le monde devrait écouter ce thriller de la guerre froide, et qui explique pourquoi cette série est de retour dans mon Top. Philip et Elizabeth Jennings (Matthew Rhys et Keri Russell) doivent affronter un problème grandissant : est-ce que leur loyauté à leur mère patrie doit avoir raison de leur humanité ? Est-ce que leurs actions seront comprises par leur fille Paige, qui finira par connaître la cruelle vérité à propos de ses parents ? À chaque nouvelle mission et nouveau meurtre « justifié », Elizabeth et Philip s’approchent un peu plus de leur nature inhumaine. Le mal incarné. Ça donne froid dans le dos.

Fresh Off the BoatThe Goldbergs

6. FRESH OFF THE BOAT / THE GOLDBERGS (ex-aequo)

La première série concerne une famille asiatique, et l’autre une famille juive. Voici une manière bien simpliste de décrire ces deux séries d’ABC, qui donne surtout dans la série comique orientée familiale. Plutôt que d’être restreintes par les caractéristiques culturelles, ces deux séries assument et célèbrent complètement cet héritage. FRESH OFF THE BOAT suit la famille taïwanaise d’Eddie, qui dénigre son style de vie hip-hop, inspiré par la terre d’accueil, tout comme sa mère Jessica (Constance Wu) qui donne un ton hilarant à la série lorsqu’elle se met en tête que sa famille n’est pas assez « asiatique ». De son côté, THE GOLDBERGS est absolument habile dans sa façon de rendre hommage aux années 80 (voyez les références à FERRIS BULLER’S DAY OFF, THE PRINCESS BRIDE, RISKY BUSINESS, CADDYSHACK et A CHRISTMAS STORY, notamment) et dans son exploration de la fascination de Barry Goldberg dans la capture vidéo de sa famille (obsession directement inspirée de la vie du créateur Adam F. Goldberg). Tout comme Jessica dans FRESH OFF THE BOAT, Wendi McLendon-Covey brille dans le rôle de la matriarche Beverly Goldberg et éclipse les autres personnages avec ses chandails éblouissants, sa coiffure vertigineuse et son amour inconditionnel pour ses enfants. Chaque série arrive à toucher à l’enfance qu’on a tous connu d’une façon ou d’une autre.

Doctor Who

5. DOCTOR WHO

Pour le spectateur, le principal test était de savoir si Steven Moffat pouvait étouffer les rumeurs voulant que lui et Jenna Coleman quittent la série. Heureusement, ils semblent tous deux revigorés d’une énergie nouvelle qui propulse la série, qui en est à son douzième docteur (Peter Capaldi ici), lequel se retrouve dans des situations plus périlleuses que jamais. Mais DOCTOR WHO a fait quelque chose d’ambitieux cette saison, avec des arcs narratifs couvrant de nombreux épisodes. La réussite de la série passe en grande partie par le retour de Missy (Michelle Gomez) à qui on ne peut faire confiance, et qui souhaite simplement être l’amie du docteur, et l’arrivée d’Ashildr (Maisie Williams), la fille qui est morte et est devenue le résultat de la compassion du docteur. La saison 9 s’attarde à prouver que le docteur est un être complexe et en conflit avec lui-même, malgré ses capacités altruistes de pouvoir maîtriser le temps, qui affronte la mort de face et honore ceux qui sont tombés au combat.

Inside Amy Schumer

4. INSIDE AMY SCHUMER

Amy Schumer était en feu en 2015. Elle a tenu le premier rôle dans le film TRAINWRECK, a fait exprès de tomber sur le tapis rouge en face du couple Kim et Kanye, a produit un spécial télé pour HBO au légendaire Apollo Theatre et en plus de tout ça elle nous a donné la déjà classique saison 3 d’INSIDE AMY SCHUMER. Elle a pu rencontrer ses héros et discuter avec eux de la façon dont les médias décident quand telle ou telle actrice n’est plus désirable, plus « baisable ». Dans un épisode, elle crée une parodie glorieuse de 12 ANGRY MEN où l’on discute qui et pourquoi quelqu’un voudrait coucher avec elle, avec entre autre un Paul Giamatti qui s’amuse avec un dildo. Plus loin, elle aborde le sujet sensible des viols à l’université ou dans les équipes sportives, alors que Josh Charles a livré un discours inspirant, dans un pastiche de FRIDAY NIGHT LIGHTS. Vraiment, une année triomphante pour Amy.

Hannibal

3. HANNIBAL

Il y a quelque chose de complètement incompréhensible à propos de l’existence et la disparition de la série HANNIBAL. Voici la série qui a défié toutes les attentes, survivant et bâtissant sur la légende de Hannibal Lecter. En fuite en Europe, Hannibal (Mads Mikkelsen) et sa muse Bedelia (Gillian Anderson) se sont gavés des saveurs abondantes de Paris et Florence. Mais que serait HANNIBAL sans certaines images effroyables, comme cet homme illogiquement contorsionné en forme de cœur, puis grâce à l’imagination tordue de Will (Hugh Dancy), transformé en cerf à quatre pattes. Ou sinon, que dire de la scène de sexe kaléidoscopique entre le D. Alana Bloom (Caroline Dhavernas) et Margot Verger (Katherine Isabelle), qui a tellement choqué son frère Mason Verger (remplacé par l’acteur Joe Anderson dans cette saison) qu’il a décidé de concevoir un enfant bâtard entre eux trois. Surtout, Bryan Fuller a ensuite recréé une adaptation sombre et fidèle de l’arc du Dragon Rouge, avec Richard Armitage en Francis Dolarhyde, qui se termine avec un suspens clôturant ainsi le dernier chapitre de l’histoire d’amour dérangée entre Hannibal et Will Graham.

The Leftovers

2. THE LEFTOVERS

Par où commencer ? Après la finale apocalyptique de la saison 1 où Mapleton fut engouffrée dans les flammes par le culte des « Guilty Remnant », la famille Garvey déménage à Miracle, Texas (auparavant connue sous le nom de Jarden) puisque c’est une ville qui ne fût pas touchée par le Nouveau Départ. Aucun homme, femme ou enfant n’est disparu dans cette ville, et c’est l’occasion d’une nouvelle vie pour Kevin Garvey et Nora Durst (Justin Theroux et Carrie Coon, qui méritent toutes les accolades possibles). Comme une fatalité, les désastres les poursuivent : un second Nouveau Départ a lieu ; Patti (Ann Dowd) ne peut quitter Kevin, le poussant à la folie et au suicide ; leurs voisins, John et Erika Murphy (Kevin Carroll et Regina King) ne font confiance à personne, incluant donc ces nouveaux voisins ; tout ça tandis que Meg Abbott (Liv Tyler) sombre dans la haine et souhaite prendre les règles du culte et les adapter afin d’apaiser sa colère.

Fargo

1. FARGO

Après une première saison incroyable, FARGO aurait facilement pu décevoir. Contrairement à la catastrophe qui est arrivée à la deuxième saison de TRUE DETECTIVE, FARGO brise le moule des séries anthologiques et se propulse au sommet du petit écran. Suivre le détective Lou Solverson (Patrick Wilson) dans ses jeunes années de gendarme durant les années 70 fut un régal. Que dire de la guerre auquel se livre la famille Gerhardt et la ville de Kansas City à propos d’un malheureux délit de fuite causé par Peggy Blumquist (Kirsten Dunst) qui traîne ainsi son mari Ed Blumquist (Jesse Plemons) dans une histoire rocambolesque ? Oh, ai-je mentionné qu’il y a littéralement un OVNI dans cette saison, et un massacre climatique à Sioux Falls (Dakota du Sud) ? Comme le dirait l’ambitieux Mike Milligan (Bokeem Woodbine dans un rôle éclatant): “the past can no more become the future than the future can become the past”.

Mentions honorables (en ordre alphabétique): THE 100, AMERICAN HORROR STORY: HOTEL, BATES MOTEL, THE BOOK OF NEGROES, CRAZY EX-GIRLFRIEND, DAREDEVIL, EMPIRE, GAME OF THRONES, GOING CLEAR: SCIENTOLOGY AND THE PRISON OF BELIEF, IZOMBIE, JESSICA JONES, THE KNICK, LAST MAN ON EARTH, LOUIE, MAD MEN, MASTER OF NONE, PARKS AND RECREATION, PENNY DREADFUL, UNREAL, VEEP.

Quelques séries que je dois rattraper: DARK MATTER, FORTITUDE, HALT AND CATCH FIRE, HUMANS, KILLJOYS, THE MAN IN THE HIGH CASTLE, MR. ROBOT, RECTIFY, SENSE8, TRANSPARENT…

***

Maintenant que 2015 est dans le rétroviseur, quelles furent vos séries télé préférées ?

Une réflexion sur “Top 10 télé 2015 de Mario Melidona

  1. […] 2015 fût remplie de séries formidables et incroyables (il suffit de lire mon Top 10 pour le constater), autant il y a eu de nombreuses déceptions dans l’univers de la télévision. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

sondage

%d blogueurs aiment cette page :