Rejoindre la meute

1

7 octobre 2015 par Paul Landriau

FNC

Le coup d’envoi est donné ce soir. 44 ans. Pas une ride. 12 jours de festivités, de réjouissances, de « pas possible! », de frustrations, d’expériences, de découvertes, de surprises, de rencontres, de moments privilégiés, de « ça fait longtemps ». Chaque année, le cinéphile perd ses repères courant octobre devant l’étalage de richesses qu’est le Festival du nouveau cinéma. On reçoit le catalogue comme môme on recevait le catalogue Sears, entourant fébrilement les potentiels cadeaux à venir. Se faire un horaire consiste en une belle gymnastique intellectuelle; que privilégiera-t-on? On sait par exemple que tel film sortira plus tard en salles régulières, mais on serait fou d’attendre ne serait-ce qu’une semaine de plus. Et ce soir-là, on se sent plutôt FNC Lab ou alors on explore la nouvelle section FNC Séries?

Au fil des ans, c’est bien sûr de nombreux liens et des amitiés annuellement renouvelés; ces quelques mots partagés en attendant que la salle s’obscurcisse ou autour d’un verre dans le cœur des sciences, ici le cœur du festival. On rejoint la meute, peu importe qu’on ait passé l’année solitaire; les loups, ça va comme ça. On a du travail à faire dans les prochains jours, peut-être des recherches, des études. Et on regarde l’offrande et le vertige s’installe. Hou Hsiao-hsien, Tsai Ming-liang (il ne prenait pas sa retraite lui?), Hong Sang-soo, Sion Sono (le quatrième ce millésime, rien de moins), Denis Côté, Gaspar Noé (enfin!), Jia Zhang-ke (toujours pas vu le précédent, zut), Arnaud Desplechin (cette fois, je découvre ce cinéaste), Philippe Grandrieux, Charles-Olivier Michaud, Atom Egoyan (quoique), Noami Kawase, Miguel Gomes (belle prise), Théodore Ushev, Robert Frank, Olivier Godin, Kiyoshi Kurosawa, Jafar Panahi, Apichatpong Weerasethakul… Excusez du peu.

Et peut-être, si l’envie vous le permet, en complément, en conseiller, en ami, suivre notre couverture, toujours enthousiaste, indépendante, sincère, passionnée, qui se décline de diverses façons, par plusieurs voix, en moult formes. Si jamais vous croisez un des nôtres, serrez-lui la patte.

Toutes les infos du festival se trouvent ici. Vous pouvez nous suivre sur notre site web, Facebook et Twitter. Vous pouvez également me suivre personnellement sur Facebook et Twitter.

Une réflexion sur “Rejoindre la meute

  1. Nathalie Morin dit :

    j’aimerais rejoindre la meute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

sondage

%d blogueurs aiment cette page :