Petit guide cadeau

Poster un commentaire

3 décembre 2014 par Paul Landriau

Voici les suggestions de l’équipe de Point de vues afin de combler un proche cinéphile!

51PmqbJnBlL._SY300_Benjamin : Quoi de mieux pour un cinéphile passionné, de pouvoir enfin posséder l’œuvre intégrale de Jacques Tati sur Blu-ray et DVD? Tous les films du géant de la comédie, de JOUR DE FÊTE (1949) à PARADE (1974), sont enfin disponibles dans un seul et unique coffret, gracieuseté de Criterion. De la grande qualité du design graphique de l’ensemble jusqu’à la multitude de suppléments offerts, il s’agit d’un item tout simplement incontournable pour tout cinévore qui se respecte. Sans aucun doute la sortie Blu-ray/DVD de l’année en ce qui me concerne. Prix de vente : 130 $.

criteriondesigns_imageleft_originalDelphine : La collection Criterion est fabuleuse pour plusieurs raisons, autant de par sa forme que pour son contenu. Chaque film qui est choisi pour entrer dans la collection se voit attribuer une pochette unique et artistique. La compagnie a donc décidé de rendre hommage aux artistes qui développent ces œuvres d’art depuis 1984 en publiant un recueil intitulé CRITERION DESIGNS. Ce livre contient non seulement toutes les pochettes produites depuis le début de la collection, mais on y retrouve aussi des croquis inédits et les processus de création derrière plusieurs projets. Malgré son coût élevé, CRITERION DESIGNS reste le cadeau parfait pour les cinéphiles avertis et deviendra une pièce de collection pour votre bibliothèque! Prix de vente : 110 $.

Mario : Voici enfin la cerise sur le sundae de l’histoire complexe et riche du personnage de Batman, qui souligne cette année son 75e anniversaire. Pour plusieurs, le personnage de Bruce Wayne correspond à la vision qu’en a donné Christopher Nolan dans sa trilogie batman_tv_1sombre et réaliste, ou des variantes dans les romans graphiques d’Alan Moore et Grant Morrison. Cependant, rien ne vaut la nostalgie que procure la très kitsch série télé originale, dont l’intégrale se trouve ici dans ce BATMAN : THE COMPLETE TELEVISION SERIES. Produit de son époque, retrouvez ici les 120 épisodes mettant en vedette Adaw West dans le rôle du chevalier masqué. Présenté en HD avec de nombreux suppléments, le coffret vient même avec une Batmobile de collection de la ligne Hot Wheels. BAM! KAPOW! Prix de vente : 300 $.

Charlotte : Vous êtes tiraillés entre le jeu vidéo et le cinéma, et souhaiteriez clore 2014 en beauté avec un double cadeau qui a du mordant? Alors oubliez les quenottes des vampires mormons de TWILIGHT et offrez-vous une croisière (très) spatiale à bord du Nostromo; puis au grand air (raréfié) de Sebastopol. Une fois là-bas, sachez qu’en jouant à cache-cache avec le Huitième Passager du vaisseau, les lycanthropes imberbes fantasmés par Stephenie Meyer pourront presque vous manSans titrequer! Le jeu ALIEN : ISOLATION – NOSTROMO EDITION (Creative Assembly, 2014) se déroule quatorze ans après les évènements d’ALIEN (Scott, 1979), lorsque Amanda (fille de Ripley) met le cap sur Sebastopol afin de récupérer la boîte noire du Nostromo : cette dernière lui dévoilerait peut-être dans quelles circonstances sa mère a disparu. Plus que jamais fidèle à sa réputation, le xénomorphe sera là pour l’accueillir; toutes mâchoires dehors. En plus des vingt et quelques heures de gameplay tout en palpitations cardiaques, cette édition limitée propose deux missions supplémentaires « extraites » à même le premier film de la quadrilogie. Ainsi, pour le gamer-cinéphile qui ne craint pas la difficulté, il n’y aura rien de mieux que ce très bon FPS survival horror pour retourner à la genèse du cauchemar imaginé par feu Giger et magnifié par Ridley Scott. Quant au superbe coffret Blu-ray d’ALIEN ANTHOLOGY, il contient les quatre volets à la fois dans leurs versions cinéma et director’s cut. ALIEN (Scott, 1979), ALIENS (Cameron, 1986), ALIEN 3 (Fincher, 1992) et ALIEN : RESURRECTION (Jeunet, 1997) y sont d’une clarté digitale on ne peut plus saisissante; sans compter deux disques bonus, blindés d’information sur les différents making-of. Autant vous dire qu’à eux deux, ils forment un incontournable pour tout fan d’ALIEN qui se respecte! Prix de vente : 65 $ pour le jeu et 70 $ pour le coffret Blu-ray.

carte-abonnementPaul : Pour ma part, c’est simple; je vous suggère un abonnement d’un an à la Cinémathèque Québécoise. Cette carte, outre des rabais et privilèges auprès des nombreux partenaires de l’organisme, vous donne aussi et surtout le droit d’assister à la programmation régulière, en tout temps. Le cinéphile connaît déjà sans doute cette institution cinquantenaire, et y a probablement mis les pieds plus d’une fois. Avec son membership, il pourra y traîner quand bon lui semble, sur un coup de tête, pour voir telle copie 35 mm d’un Coppola ou assister à une séance de cinéma muet accompagné au piano par Gabriel Thibodeau. Le cinéma, c’est là. Prix d’adhésion : 120 $.

518_box_348x490_originalOlivier : Dans le parcours figuré d’apprentissage du cinéphile, le cinéma expérimental est souvent la dernière étape. Peu accessible et terriblement austère, celui-ci est loin d’être invitant. C’est pourquoi une anthologie comme celle de Criterion pour le cinéaste Stan Brakhage est un objet à posséder. Le coffret permet non seulement d’avoir accès à un grand nombre d’œuvres du réalisateur phare du cinéma expérimental américain, mais propose aussi assez de pistes de lectures et de suppléments sur les films pour que ceux-ci, souvent bizarres, régulièrement provocateurs et, surtout, jamais conventionnels, ne soient jamais indéchiffrables. Prix de vente : 83 $.

main-alt2-mobile-fe4f7e2b8a8144bf0c31fd3186b0161c Rémi : Voici une suggestion pour les nerds fanatiques de pop culture; connaissez-vous Nerd Block et Loot Crate? Ces deux sites offrent sensiblement la même chose, une boîte surprise livrée par la poste, contenant des figurines, chandails, et autres « bébelles » souvent inutiles, mais toujours agréables à découvrir. Loot Crate offre chaque mois une boîte mystère sur une thématique précise (focalisant sur la pop culture), alors que Nerd Block donne le choix de plusieurs thèmes qui reviennent tous les mois (classique, arcade, horreur ou junior). En plus de pouvoir offrir une boîte à un ami, c’est une belle occasion de se faire une Nerd-Blocksurprise à soi-même, alors que le contenu des boîtes n’est pas révélé d’avance. Pour savoir si ce genre d’items surprises vous convient, les deux compagnies incitent la communauté à filmer le déballage de leurs boîtes et à le mettre sur YouTube. Prix d’adhésion mensuel : Nerd Block, de 14 $ à 20 $ plus les frais de port (8,75 $ pour le Canada), Loot Crate : 30 $ (possibilité de diminuer les frais en s’abonnant pour de plus longues périodes), frais de port inclus.

Sami : Au rang des rééditions indispensables, il est impossible de ne pas évoquer celle du chef-d’œuvre et film ultime de Sergio Leone, ONCE UPON A TIME IN AMERICA. Son « testament mélancolique » enfin délivré dans une version remodelée, rallongée de 24 minutes, tel que le grand Leone l’avait toujours souhaité. Restaurée par la Film Foundation et supervisée par Martin Scorsese (son GANGS OF NEW YORK n’est pas étranger à l’influence de ONCE UPON…), elle a d’abord été présentée à Cannes en 2012, avant d’être retravaillée pour enfin se concrétiser en un objet Blu-ray et se frayer un nouveau chemin dans notre vie de cinéphile… Cette nouvelle mouture est aussi là pour nous rappeler toute5616 l’injustice et le massacre perpétrés par les distributeurs américains qui à l’époque avaient osé sortir le film dans une version suivant une chronologie linéaire qui faisait dans les 2h15, alors qu’en Europe on s’exaltait de toute la majesté, la complexité narrative et la puissance tragique de ses (quasi) quatre heures. Une durée opulente déjà à l’époque prolongée aujourd’hui à 251 minutes, conformément aux souhaits du réalisateur italien, qui n’a d’égal que la grandeur et la puissance inépuisables de l’œuvre qui en trente ans n’a pas pris une ride! À voir, ou revoir absolument! Prix de vente : 20 $ pour la version un disque, 38 $ pour la version de collection de deux disques qui inclus la version longue et la version régulière ainsi qu’un livret en couleurs.

Tarkovsky7Pascal : Le décès précipité du géant du cinéma soviétique Andrei Tarkovski aurait été encore plus tragique s’il n’avait pas légué un aussi beau testament sur son art. SCULPTING IN TIME est un livre empreint de liberté, dans lequel le maître oscille entre anecdotes de tournage, souvenirs, impressions et réflexions sur le cinéma. Un équilibre parfait entre sa vie et son œuvre… car, peut-être sont-ils indissociables? Un must pour votre bibliothèque! Prix de vente : 36 $.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

sondage

%d blogueurs aiment cette page :