La vie, tout simplement

1

20 juillet 2014 par Delphine Larose

Boyhood

Je suis sortie de l’Excentris mardi matin en me posant une question si simple et complexe à la fois; qu’est-ce qui fait en sorte qu’un film devienne un chef-d’œuvre? Oui, il y a ceux qu’on nous apprend dans les cours d’études cinématographiques. Ceux qui sont dans le Top sur IMDb. Ceux qui sont louangés par les plus grands critiques du 7e art. Un chef-d’œuvre, c’est aussi un film qui nous marque, nous imprègne, nous bouleverse. Un chef-d’œuvre, on y pense pendant des jours; on voudrait le voir encore et encore sans même s’en lasser. Sans totalement avoir de réponse à ma question, j’en suis venue à une conclusion très simple. BOYHOOD de Richard Linklater est un chef-d’œuvre, et risque fort bien de devenir un classique du cinéma américain.

L’histoire est simple. BOYHOOD raconte la vie de Mason, jeune garçon vivant avec sa mère et sa sœur. Mais encore? Linklater a filmé les mêmes acteurs pendant 12 ans. Encore plus ambitieux que sa trilogie BEFORE, le projet de BOYHOOD démontre l’implication et la détermination d’un réalisateur de marquer l’histoire du cinéma. Ce film est du jamais vu, puisqu’il a été réalisé pendant plus d’une décennie. Pendant ces trois heures, nous voyons cette famille qui grandit, évolue et s’épanouit sous nos yeux. En cours de route, on croise le père biologique des deux enfants (joué par l’excellent Ethan Hawke), les quelques copains de leurs mères, les amis. Avec tous ces gens qui entrent et sortent de leur vie, la famille de Mason devient de plus en plus unie et réelle. En y pensant, l’équipe de tournage a passé plus de dix ans tous ensemble; les enfants jouant Mason et Sam ont travaillé sur ce film pendant plus de la moitié de leur vie. Le projet de BOYHOOD est sans doute devenu une deuxième famille pour tous ceux qui y ont travaillé.

Malgré que cette œuvre reste une fiction, BOYHOOD s’approche de très près du documentaire, voire du fait vécu. Tout au long du récit, Linklater nous fait témoins de scènes du quotidien de cette famille, et ce, sans artifice et fioriture. Des chicanes entre frère et sœur, des soupers d’anniversaire, des journées d’école, des rendez-vous au coiffeur; tout y est. Ce réalisme fait en sorte que BOYHOOD devient accessible à tout genre de public, du plus jeune au plus vieux. Il est facile de se voir en chacun des personnages, dépendamment de la situation ou du moment de leur vie. J’ai personnellement vécu un moment de nostalgie durant le film, lorsque Mason et sa sœur Samantha font la queue lors de la sortie d’un des tomes de HARRY POTTER. Je me rappelle à quel point j’avais attendu ce moment moi aussi, et que ma mère m’avait accompagné chez le libraire pour que je puisse avoir ma copie. Ce sont ces petits moments qui font que le film de Linklater nous touche, puisqu’ils nous rappellent certaines étapes de nos propres vies.

BOYHOOD, c’est également une bande sonore incroyable, qui accompagne chaque image avec brio. Dès les premiers instants du film, la chanson Yellow de Coldplay retentit et nous replonge directement dans les années 2000. Je me suis délectée à plusieurs moments grâce à la musique, qui colle parfaitement à chaque moment.

J’en suis à la conclusion de cette critique et j’ai encore l’impression que mes mots ne sont pas à la hauteur de ce film. BOYHOOD est un film incroyable, un film qui m’a permis de passer les trois plus belles heures de cinéma que j’ai eues depuis longtemps. Linklater a créé une œuvre qui risque de marquer non seulement les spectateurs, mais l’histoire du cinéma tout entier. On parlera de Richard Linklater comme pionnier, innovateur et homme influent du monde du 7e Art. À mon avis, il sera difficile de faire mieux que BOYHOOD dans ce genre; seul le temps nous le dira.

10

Boyhood – 2014 – 166 min – États-Unis – Richard Linklater

Une réflexion sur “La vie, tout simplement

  1. […] que j’ai besoin d’en écrire plus sur ce film qui fait déjà beaucoup jaser? Oui, j’ai adoré. Comment ne pas aimer ce film tout […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

sondage

%d blogueurs aiment cette page :